Par & Pour les gens d'Argenteuil

EDITO

Vrai lyonnais, né à la Croix Rousse, je suis arrivé à Paris avant 68 sans le sou. L’endroit le moins cher que j’ai pu trouver pour m’installer, c’était à Neuilly dans  l’Ile de la Jatte, que j’ai dû quitter 50 ans plus tard sous la pression  immobilière et l’incroyable transformation de cette ancienne décharge industrielle devenue maintenant  l’un des quartiers huppés  les plus chics et chers de France.

Il m’a fallu chercher un nouveau nid pour y entasser  tous mes souvenirs.

J’ai pu  trouver,  à moindre coût,  dans la zone du Val d’Argent, un endroit très pratique à deux minutes de l’A 86 et si près de Paris.         Cette ville géniale, fourmillante  et  foisonnante à la si mauvaise réputation  pourrait  valoir beaucoup plus cher avec un  peu de volonté politique et d’investissements en terme de transports , d’aménagements  et  d’image, en devenant  la ruche et  le jardin de Paris au lieu d’en être  la décharge.                  

Le hasard fit bien les choses, puisqu’en  plus  des trottoirs & des chaussées défoncées,  des mauvais éclairages, d’un plan de circulation aberrant, de la saleté & de l’insécurité, du dédain administratif, j’y ai retrouvé tout ce qui faisait le charme de l’Ile de la Jatte quand c’était la poubelle de Neuilly :    L’enthousiasme et la débrouillardise  des petits et moyens entrepreneurs qui en dépit de tous ces inconvénients, du matraquage fiscal, et de l’absence totale d’aide et d’intérêt de la part de la Mairie (voire de son hostilité) bossent comme des fous et ne cessent d’entreprendre, d’imaginer  et d’espérer, créant ce faisant  les emplois dont les chômeurs  locaux  profitent un peu,  mais  ce pourrait être tellement mieux.

En fin de compte, je rends grâce  à tous ces élus si médiocres dans  leur travail municipal  et si occupés par leurs multiples mandats et leurs ambitions. Comme je n’ai trouvé aucun interlocuteur sérieux,  ni le moindre guichet d’information pour les nouveaux arrivants…                    Comme j’ai dû beaucoup tâtonner pour découvrir la ville, ou plutôt la multitude des quartiers  d’Argenteuil et ses alentours…                    J’ai pensé que ce serait utile de créer ce site d’information, de réflexion et de communication qui n’aura rien d’exhaustif au départ, mais qui le deviendra très vite si vous avez envie de vous en emparer et de le compléter puisqu’il est conçu comme un site coopératif  POUR et PAR les GENS  d’ARGENTEUIL.

Je rêve que ce site soit au service de tous  et reflète la diversité des expériences et des opinions.

Il deviendra ce que vous en ferez, un peu  tout à la fois : Bondy Blog, Le Parisien, Marianne, le Canard enchainé ou Médiapart,  ma seule contribution  consistant à le mettre en route, puis à entretenir la machine !

Avant de découvrir  cette ville à la réputation de coupe-gorge,  comme beaucoup,  j’avais  peur d’Argenteuil  et maintenant,  je l’adore ! 

Moralité:

Ne jamais faire confiance aux médias  « aux ordres » qui  sont précis sur les vétilles pour mieux tromper sur l’essentiel  et se fier d’abord  à sa propre expérience en ouvrant bien grand  les yeux et les oreilles,  non sans oublier  de s’exprimer et d’en informer les autres.

Je vous propose  cet espace de liberté, votre liberté de dire et de faire d’Argenteuil : NOTRE VILLE                    

En attendant de vous rencontrer dès que nous serons assez nombreux

Gérard Vacher       (contact@argenteuilblog.com)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *